Apprentissage, pas le ticket gagnant pour tout le monde

Apprentissage, pas le ticket gagnant pour tout le monde

2018-08-27T11:09:41+00:0027 août 2018|Catégories : DOSSIERS|Mots-clés : |

Par la Loi « Avenir professionnel » votée le 1er août, le gouvernement a choisi de promouvoir l’apprentissage en se faisant le relais des revendications du patronat et de sa communication partiale. En donnant des informations biaisées, il tente de démontrer la supériorité de cette voie pour l’insertion professionnelle des jeunes. Une étude du CEREQ permet de démonter leurs arguments simplistes. Les apprentis qui finissent leur parcours s’insèrent mieux, après une sélection en plusieurs étapes. Cette voie de formation est, en effet, très discriminante.

Pas de doute, l’accès à une formation professionnelle de qualité, pour toutes et tous, ce sont les lycées professionnels publics qui l’assurent !

« En reléguant aux formations professionnelles scolarisées les populations les plus fragilisées face à l’emploi, l’apprentissage permet une insertion professionnelle qui est mécaniquement et sans grand effort supérieure à celle des jeunes issus des lycées professionnels. »

Une étude co-éditée par le Céreq et l’Injep.

Pour en savoir plus, c’est ici.